Courte biographie d’Alexei Alexeievitch Kadochnikov       АЛЕКСЕЙ АЛЕКСЕЕВИЧ КАДОЧНИКОВ

A. A. Kadochnikov est né le 20 juin 1935 dans la ville d’Odessa. Son père était officier cadre des Forces aériennes Russes dans les forces armées de l’URSS. Il habite à Krasnodar dès 1939. De 1955 à 1958, il fait son service dans les Forces Armées de l’URSS. De 1959 à avril 1983, il travaille dans différentes organisations et à l’Institut de Recherche de Krasnodar. Il termina ses études à l’Université Polytechnique de Krasnodar en 1965.

À partir d’avril 1983, il est nommé professeur au département de mécanique à l’Université militaire supérieure d’ingénierie de commandement de Krasnodar. Depuis mai 1994, et à ce jour, il est instructeur spécialisé en psychologie de l’unité militaire 62986 (sic !).

Pendant de nombreuses années, A.A. Kadochnikov a étudié les stratégies de combat ancestrales ou traditionnelles non seulement russes mais également occidentales ou asiatiques. Il a ensuite enrichi ses recherches par les découvertes les plus récentes, en physique, en mathématiques, en biomécanique et en psychologie. C’est en assemblant, dans la théorie et la pratique le fruit de ces travaux d’études, qu’il a pu mettre au point un système de combat unique à mains nues : le« style Kadochnikov ».

Par ailleurs, de 1962 à nos jours, Monsieur Kadochnikov contribue à la formation de spécialistes intégrés au sein des unités de forces spéciales de l’U.R.S.S. puis de la Russie. Il s’occupe aussi de la formation des officiers et cadres dans les universités militaires de Krasnodar ainsi que les unités militaires de garnison de Krasnodar.

Il a appris à ses étudiants à survivre dans les situations les plus délicates, à surgir là où on ne les attend pas ou combattre de avec ruse et détermination. Pour ce faire efficacement, il leur a enseigné les sciences comme les mathématiques, la physique, l’astronomie, la physiologie et l’anatomie humaine. En plus de ses techniques, il leur a enseigné les ‘‘arts martiaux’‘ nationaux historiques c’est-à-dire les techniques ancestrales de combat et tout ce qui s’y rapporte. Ils a appris à ses élèves à repousser leurs limites au cours des innombrables exercices organisés pour ces circonstances.

Par ailleurs, il a participé à la préparation de plans de vol de l’aviation civile pour contrer d’éventuels détournements d’avions. De plus, il a contribué à la formation et à l’entraînement des unités chargées de la neutralisation des terroristes dans les avions, trains, bus et tout autres types de transports.

Il est aussi à noter qu’il a été instructeur au profit de certains groupes de forces spéciales avant leur envoi en Afghanistan, Tchétchénie et autres théâtres d’opérations.

Alexei Alexeievitch a animé de nombreux séminaires dans toute la Russie : notamment à Orenbourg, Novossibirsk, Stavropol, Tver, Ekaterinbourg et Krasnodar. A Moscou, il enseigne à l’Académie Fédérale des gardes-frontière, avec laquelle il collabore, depuis 1994. Aussi, des dizaines de séminaires ont été organisés sous ses ordres directs, si bien qu’un nombre important de ces apprentis ont, eux même, crée des écoles. C’est ainsi, par exemple, que des milliers de militaires ont suivi une préparation à la survie spécifique.

Le style personnel du combat au corps à corps russe a été breveté officiellement en novembre 2000. Il a ainsi été enregistré au registre national dans la section « les inventions de la Fédération de Russie » comme « le moyen d’auto défense d’Alexei Alexeievitch Kadochnikov » sous le numéro 2159580.

Alexei Alexeievitch est également académicien (i.e membre à part entière) de l’Académie des sciences naturelles de la Fédération de Russie en matière d’anthropologie phénoménologique. Il est aussi membre actif de l’Académie des sciences dans la section des arts martiaux.

Monsieur Kadochnikov est l’auteur de nombreuses publications, telles que des livres, des brochures ou des films d’instruction.

Ces nombreux travaux de recherches lui ont valu de multiples récompenses honorifiques. Parmi elles, on peut citer l’Ordre du Mérite, la médaille de bronze décernée par le Centre panrusse des expositions, ou la médaille «pour travaux fructueux sur le développement du sport de masse de Kouban». En outre, il a été décoré «pour excellent service militaire et don de soi au service de la nation» par le commandant en chef des armées de la Fédération de Russie V. V. Poutine.

Vous pouvez partager cet articleShare on Facebook1Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on VKPrint this pageEmail this to someone